Accueil

Les Actus de Cinépride

Edito – Festival Cinépride 2018

Pour sa quinzième édition, CinéPride affiche plus que jamais sa volonté d’échange, d’engagement et de découverte autour d’une sélection de films évoquant chacun à sa manière la diversité de la représentation LGBTI+.

Puisque le festival affiche sa fierté jusque dans son nom, celle de l’équipe de programmation concerne le choix des films proposés : venant du Japon, de Finlande, des États-Unis, du Portugal, de France, d’Autriche, d’Israël ou d’Allemagne, tous combinent une identité cinématographique forte en explorant les thématiques qui nous passionnent, la construction du genre, l’identité, l’amour, les sexualités et la place à prendre dans la société.

Parmi les sujets évoqués, celui de la famille se retrouve au centre de plusieurs récits. Loin du concept normé que certains voudraient exclusif, de nombreux films illustrent au contraire la diversité des cellules familiales. Ainsi, The Ring Thing s’interroge sur l’engagement, A Womb of their Own sur la paternité, Close-Knit déconstruit les liens de sang pour mieux les reconstruire, Al Berto explorant quant à lui l’utopie d’une famille choisie quand A Moment in the Reed ou Seventeen traitent des relations parents-enfants. Tous démontrent qu’il n’existe pas « une famille » mais « des familles », chacune légitimée par son identité. Homosexualité, transidentité et questions de genre s’expriment en chacune d’elles dans une approche qui rend compte d’un monde échappant aux normes, nourri par la diversité et riche de ses altérités.

Donnant la parole aux personnes intersexes, Entre Deux Sexes constitue l’un des rendez-vous importants du Festival avec la présence de Régine Abadia, sa réalisatrice, et de Nadine Coquet (protagoniste du film) lors d’une discussion prolongeant la projection. Parmi les autres rencontres organisées, les associations AIDES et CONTACT, ainsi que l’Espace Simone de Beauvoir participent à des débats autour des films After LouieJust Charlie et The Watermelon Woman, tandis que de nombreuses avant-premières sont proposées (DésobéissanceThe Strange Ones, The Cakemaker), Dominique Choisy venant présenter son film Ma Vie avec James Dean et Yann Gonzalez son nouveau long métrage Un Couteau dans le Cœur, en compétition au Festival de Cannes.

Incontournables du Festival, les nocturnes du vendredi et du samedi explorent d’autres territoires avec la projection de The Misandrists, le nouveau projet radical de l’éternel cinéaste underground Bruce LaBruce et la soirée des courts-métrages, d’une exceptionnelle durée de 2h20, ouvrant les portes de la soirée CinéPride proposée par Usées Coutumes avec pas moins de trois DJ sets !

Une nouveauté, cette année : les spectateur.trices sont invitées à décerner le Prix du Public 2018 court et long métrage, ce qui donne encore plus envie de voir tous les films…

Retrouvons-nous au Katorza du 29 mai au 3 juin : soyons nombreux.ses, déterminé.es, ouvert.es et festif.ves pour vivre pleinement la quinzième édition du Festival CinéPride !

L’équipe CinéPride 2018

TIC 44 SCOP présente le Festival Cinépride en LSF.

Avant-première du film GIRL au Katorza mardi 18 septembre à 20h30, en présence du réalisateur Lukas Dhont.
Actuellement au Katorza - SAUVAGE de Camille Vidal-Naquet.
Just Charlie de Rebekah Fortune a gagné le prix du public long métrage Cinépride 2018
Mrs McCutcheon de John Sheedy a gagné le prix du public court-métrage Cinépride 2018